CENTRE GEORGES CANGUILHEM

Histoire et philosophie des sciences du vivant et de la médecine

mac online casinos for fun https://www.euro-online.org/enog/inoc2007/Papers/mac blackjack for mac os

Colloque “Sciences, Vérité et Démocratie”


mardi 21 juin de 9h30 à 17h30

Salle 479C - 4ème étage du bâtiment C des Grands Moulins

5, doctor view rue Thomas Mann – Paris 13° - Métro- RER : Bibliothèque François Mitterrand.

Au siècle dernier encore, capsule medicine il semblait aller de soi que Science et Démocratie reposaient sur les mêmes valeurs : l’esprit critique, diagnosis le respect de la vérité des connaissances … Etre un scientifique inventif, c’était contribuer à l’émancipation des esprits sur laquelle pourrait tabler la démocratie. On dissertait même volontiers sur la valeur morale de la science, et l’on prônait, à l’occasion, l’éthique de la connaissance.

Aujourd’hui, ce sont, au contraire, les rapports entre la communauté scientifique et les pouvoirs économiques et financiers qui suscitent la défiance. C’est au nom de la démocratie que l’on demande l’interruption de certaines recherches (OGM, nanotechnologies …).

De Tchernobyl à Fukushima, la physique la plus raffinée a pu se trouver mise en procès ; les scandales sanitaires ont porté le soupçon sur la médecine ; cependant que les généticiens ont suscité l’inquiétude en se proclamant maîtres du processus de reproduction, au détriment si nécessaire, des structures et des valeurs familiales attachées en Occident à l’idée de démocratie depuis le 18ème siècle.

Ce colloque vise à faire le point sur ces remises en question et leurs perspectives politiques.

9h30-10h : Introduction par Dominique Lecourt

10h-10h30 : Jean-Michel Besnier, Professeur de Philosophie, Université de Paris-Sorbonne, « Sciences et Société dans la stratégie Nationale Recherche et Innovation : genèse et avenir d’un axe jugé prioritaire »,

10h30-11h : Anastasios Brenner, Professeur de Philosophie, Université de Montpellier III, « Les transformations de la rationalité scientifique et le choix responsable »,

11h-11h30 : Stéphanie Ruphy, Maître de conférences en Philosophie des sciences, Université de Provence, « Comment démocratiser la gouvernance de la science ? L’idéal de « science bien ordonnée » de Philip Kitcher »,

11h30-12h : Alexandre Moatti, CGIET Conseil Général de l’Industrie et de l’énergie / EHESS Ecole des hautes études en sciences sociales, « De la démocratie génétiquement modifiée : vision de la science par les milieux d’ultra-gauche ».

12h-12h30 : Discussion.

14h30-15h00 : Jean de Kervasdoué, Professeur d’économie et de gestion des services de santé au CNAM, « Le principe de précaution est-il un danger pour la démocratie ? De la prudence à la confusion des ordres »,

15h00-15h30 : Marc Fellous, Professeur émérite de Génétique, Université de Paris-Diderot, « Les Biotechnologies végétales entre Science, Rumeurs et Débats »,

15h30-16h00 : Pascal Nouvel, Professeur de Philosophie, Université de Montpellier III, directeur du Centre d’Ethique Contemporaine, « La science entre démocratie et technocratie »,

16h00-16h30 : Gilles Cohen-Tannoudji, Physicien, chercheur émérite au LARSIM), « Démocratie ou technocratie ? Science et philosophie : même combat ! »,

16h30-17h00 : Dorothée Benoit-Browaeys, Déléguée générale de VivAgora, « Mettre en démocratie les choix scientifiques et techniques ».

17h00-17h30: Discussion.

Pages

CENTRE GEORGES CANGUILHEM

UNIVERSITE PARIS DIDEROT PARIS 7

INSTITUT DES HUMANITES DE PARIS

Directeur honoraire : Dominique LECOURT

Directrice : Céline LEFEVE

Assistante de direction : Ariane BREHIER

Case courrier 7041

Université Paris-Diderot

5, rue Thomas Mann

75205 - Paris cedex 13

Téléphone : 01 57 27 65 12

Contact : centre_georges_canguilhem@univ-paris-diderot.fr