CENTRE GEORGES CANGUILHEM

Histoire et philosophie des sciences du vivant et de la médecine

mac online casinos for fun https://www.euro-online.org/enog/inoc2007/Papers/mac blackjack for mac os

La médecine du Tri. Histoire, éthique, anthropologie

prescription mind Arial, here Helvetica, for sale sans-serif; font-size: 11px; color: #505050; width: auto; padding: 0px; margin: 0px;”>En réunissant anthropologues, philosophes, historiens et cliniciens, La médecine du tri mène l’enquête sur une question, à la fois incontournable et insupportable, posée par la médecine contemporaine : qui soigner d’abord quand les ressources manquent ?

Qui faire attendre ? Quels principes éthiques et quels critères médicaux utiliser pour classer les patients par ordre de priorité ?

Opération fondamentale mise au point sur les champs de bataille, le “triage” est devenu, dans l’humanitaire et les services d’urgence, une technique de routine permettant de hiérarchiser les patients selon leurs besoins et les possibilités de traitement. Promesse d’une décision rationnelle et juste dans des situations dramatiques, le triage reste pourtant une manière d’évaluer les existences, qui risque de reconduire sans les interroger des normes sociales et culturelles : un acte médical à la fois indispensable et insupportable, qui sauve et qui sacrifie des vies.

Ce livre propose une réflexion collective sur le triage en médecine du 19e siècle à nos jours. Il montre que ses logiques constituent aujourd’hui un socle essentiel de pratiques médicales très diverses, depuis la médecine générale jusqu’à la gestion des pandémies. La « médecine du tri » définit – c’est notre hypothèse – un des paradigmes majeurs de la médecine de notre temps.

Table des matières

INTRODUCTION - Le triage en médecine, une routine d’exception


PREMIÈRE PARTIE – GÉNÉALOGIES

Trier, soigner, administrer. Savoirs et pratiques du Conseil général des hospices civils de Paris (1801-1848), par Antoine Ermakoff
Les conditions de possibilité du concept de triage. Un regard sur la longue durée (XVIIIe-XXIe siècle), par Michael Nurok
De l’état d’exception de l’urgence collective, au rationnement invisible des politiques de santé publique. Enjeux d’un « continuum du triage », par Frédérique Leichter-Flack


DEUXIÈME PARTIE – LES THÉÂTRES DU TRIAGE : MÉDECINE HUMANITAIRE, CATASTROPHES ET PANDÉMIES

Triage Sans Frontières, par Peter Redfield
En situation de catastrophe : s’orienter, trier et agir, par Jean Hervé Bradol
Impartialité et pratiques de triage en milieu humanitaire. Le cas de Médecins sans frontières au Pakistan, par Marion Péchayre
L’avant-scène du triage. Simulation de pandémie à Hong Kong, par Frédéric Keck


TROISIÈME PARTIE – LES SUJETS DU TRI : LOGIQUES MÉDICALES ET SOCIALES

Les points rouges, ou les critères de l’urgence dans une Équipe mobile psychiatrie-précarité,par Cyril Farnarier et Aline Sarradon-Eck
La sélection entre logique d’appropriation et stigmatisation. Les médecins généralistes face aux patients dépendants aux opiacés, par Lise Dassieu
Les limites de l’universel. L’accès des sans-papiers à une couverture maladie en France depuis 1999, par Caroline Izambert
Reconnaître ou nier. Trier l’infertilité en Afrique du Sud, par Frédéric le Marcis


QUATRIÈME PARTIE – TRIAGE ET ÉTHIQUE DANS LES PRATIQUES CLINIQUES CONTEMPORAINES

Sélection, triage et accès des patients aux essais précoces en cancérologie en France, par Valérie Gateau
Variabilité décisionnelle en chirurgie cardiaque et exclusion des patients âgés ou « trop graves », par Philippe Bizouarn
Accès aux soins spécialisés des accidents vasculaires cérébraux. Approche éthique du rationnement et du triage, par Sophie Crozier


Les auteurs

Guillaume Lachenal est maître de conférences en histoire des sciences à l’université Paris Diderot, membre de l’Institut universitaire de France.
Céline Lefève est maître de conférences en philosophie à l’université Paris Diderot, directrice du Centre Georges Canguilhem.
Vinh-Kim Nguyen est professeur de médecine sociale et d’anthropologie aux universités de Montréal et d’Amsterdam. Il est titulaire de la Chaire en anthropologie et santé mondiale au Collège d’études mondiales de Paris.


http://www.puf.com/Autres_Collections:La_médecine_du_tri._Histoire,_éthique,_anthropologie

Pages

CENTRE GEORGES CANGUILHEM

UNIVERSITE PARIS DIDEROT PARIS 7

INSTITUT DES HUMANITES DE PARIS

Directeur honoraire : Dominique LECOURT

Directrice : Céline LEFEVE

Assistante de direction : Ariane BREHIER

Case courrier 7041

Université Paris-Diderot

5, rue Thomas Mann

75205 - Paris cedex 13

Téléphone : 01 57 27 65 12

Contact : centre_georges_canguilhem@univ-paris-diderot.fr